998522_10200724364286297_1174035335_n

Quand l’écriture fait palpiter ton petit coeur

Quand tu commences un roman [Excitation] Quand tu patines en cours d’écriture [Pourquoi la vie est-elle si cruelle ?] Chaque fois que tu te resaisis [Si tu peux en rêver, tu peux le faire.] Quand tu termines en beauté [C’est le meilleur de tous !] Avant de relire, quand les doutes t’assaillent Quand tu relis [C’est de la[…]

Réflexion en passant

C’est le genre de soirée mal partie. Pour écrire, j’entends. Figurez-vous qu’écrire ça se prépare. Mais aujourd’hui, au lieu de préparer, j’ai attendu.J’ai attendu. C’est extrêmement pervers comme situation. Tout ça parce qu’en tant que mère, j’ai des scrupules. Par exemple, cet après-midi, Haricot était supposé faire la sieste, et je guettais le silence pour[…]

Quand la lose frappe

Ces derniers temps, la couture, c’est la lose totale. To-ta-le. T-o-t-a-l-e. Le petit haut maudit pour Audrey est définitivement maudit. La surprise que je prépare a foiré dès le découpage – saleté de satin à la * BIP *. Ca me déprime, du coup je n’avance pas. Par miracle, j’ai fini le haut rouge chauve-souris[…]

La madras

J’ai fait cette dernière tunique il y a un moment. Tout en madras, trop belle, un modèle que je maitrise bien maintenant, le n°1 du Otona no couture, sans aucune modification en largeur ni en longueur, juste un peu à l’encolure où j’ai élargi les épaules de 1.5 cm. Mais.D’une, ma photo est floue. De[…]