Bilan 2016

Hello les amis, Je vous écris du bout du monde, dans ma cabane en bois. Il a fait beau cette semaine, et j’ai profité de quelques jours de vacances pour me reposer après un Noël lourd de victuailles et de présents, placé sous le signe des retrouvailles familiales. Je me suis dit que c’était le[…]

Habitée par mon texte

Nous sommes en Novembre, le mois de l’écriture par excellence. Partout dans le monde, des romanciers de tout poil (aguerris ou non) se sont lancés à corps perdu dans un projet de roman. Moi, j’en profite juste pour essayer d’écrire un peu plus. J’écris déjà presque toute l’année et il m’est difficile de me lancer[…]

WRITER AT WORK #1

Après une tentative plaisante d’articles hebdomadaires, je vais revenir à un rythme plus sporadique. Deux raisons à cela : J’écris le tome 2 de Saving Paradise, intitulé Au Prix du Monde. Je vloggue, comprendre, je poste des vidéos sur Youtube. Je m’amuse follement, même si je me galère au montage et que le résultat est[…]

Writer’s month

Eh oui, après un bon mois d’absence, je vous livre ici un résumé de mes aventures, avant de reprendre mon rendez-vous hebdomadaire du mardi. 😀 Writer’s Life Ce mois-ci, je suis partie en déplacement en Californie pendant une grosse semaine. Autant vous dire qu’entre les longs vols, le congrès sur place (intense) et les soirées très[…]

Writer’s week #11

Writer’s progress Je ne sais pas trop, j’ai eu deux trois chapitres à réécrire, mais je suis zen et j’aime bien ce que j’ai. Il y a quand même beaucoup de personnages qui naviguent autour de Faustine, Nato, Chevalier. Bref, je bosse ! Ma bêta-lectrice doit me détester, je devais lui envoyer ce que j’ai[…]

Writer’s week #10

Writer’s progress J’ai reçu ma première bêta sur le début d’En Proie au Rêve et tout roule. Je vais me la péter deux minutes : Si vous m’avez suivi sur les réseaux (et lu les précédents writer’s week), vous savez que j’ai pas mal travaillé, douté et réfléchi sur certains aspects de ce début de roman. Et[…]

Writer’s week #9

Writing progress Franchement, ça a été une mauvaise semaine. J’ai corrigé 2000 mots, j’étais bloquée. Je ne me sentais plus à l’aise avec Nato, mon personnage. Il me manquait des infos et je pagayais depuis quinze jours. C’était d’un lugubre… Plus moyen de regarder mon texte sans me montrer trop critique. Plus moyen de museler les[…]