On est en… 2019

Social

J’avais rédigé un article bilan… Je n’avais plus qu’à le publier, et il semble que j’ai oublié…

 

Bilan 2018

  • Des salons géniaux, des rencontres de lecteur-rice-s, d’auteur-rice-s, de l’humanité et des rires à la pelle… Le second semestre fut fatigant, mais d’autant plus riche en émotions. C’est difficile de raconter ces moments qui m’engloutissent avec la force d’un maëlstrom. J’en ressors toujours revigorée, pleine d’énergie pour me remettre au travail et c’est précieux !
  • La sortie d’A un cheveu : beaucoup de travail sur le premier semestre, mais un bouquin dont je suis vraiment fière. Merci à tous les chroniqueu-r-se-s pour leurs retours, si vous saviez comme cela compte ! Je suis contente de voir que malgré son côté atypique (la calvitie) et ses thèmes (le harcèlement entre autres), les lecteurs se prennent au jeu de la comédie et qu’ils sont touchés par les mésaventures de Mathéo
  • Moins de présence sur les réseaux sociaux:
    • L’ourse que je suis se sent facilement submergée
    • J’aime mieux instagram où je suis plus dans le partage que sur d’autres réseaux
      J’ai de plus en plus de mal avec l’esprit « Promotion ». J’en fais un minimum pour vous tenir au courant, mais ce n’est pas ce que je préfère.
  • J’ai travaillé sur 5 romans différents. Donc je n’en ai terminé aucun. Mais je les aime tous d’un fol amour ^^
  • J’ai corrigé la Guerrière Fantôme, le tome 1 des Chroniques de Siwès! Il ressort cette année ! Et ouiii ! Merci à tous les fans qui réagissent à chaque fois que j’en parle. 😀 😀 😀

Objectifs 2019

En 2019, je me concentre sur l’écriture. J’ai tellement de projets en cours que je dois vraiment avancer. C’est compliqué de tout « garder en moi » en attendant que ça sorte.

  • Terminer d’écrire un roman au minimum. Plutôt 2, ce serait bien. Mais sans « forcer ».
    • Les mains jointes, un roman ado de fantasy que j’ai entamé sur un coup de tête et qui me dévore de l’intérieur.
    • Horizon blanc, un projet au long cours, un roman adulte que je veux écrire tranquillement en prenant le temps qu’il faut.
  • Terminer de corriger le Lion à la Langue Fourchue (FAIT ! Mouahahah. C’est aussi la raison pour laquelle mon bilan est en retard.).
  • Faire les corrections édito de l’intégrale de Siwès quand elles tomberont.
  • Relire au Sortir de l’Ombre pour lui chercher un nouvel éditeur, si je trouve le temps.
  • Me reposer. (Chaud, quand je lis ce qu’il y a dessus. Mais je travaille de plus en plus vite. Skill autrice +10).

En 2019, je prendrai le temps d’explorer les univers qui bouillonnent au fond de moi sans discontinuer. Replonger dans Siwès, c’est une cure de jouvence, un retour aux sources, un rappel à ce qui m’a amenée à l’écriture. Elle me nourrit aujourd’hui autant que je l’ai nourrie hier.

Où est-ce que j’en suis ?

Ces dernières années, j’ai pris confiance. J’aime ce que j’écris, je fais bien mon boulot d’autrice, je suis en paix avec toute la partie création ou rencontre avec le public. J’aime profondément mes lecteur-rice-s.

Le monde de l’édition, en pleine crise, m’a parfois fait douter. Il y a un problème dans le système, qui ronge peu à peu tous les maillons de la chaine, surtout le premier, l’auteur-rice. La situation se complique avec les changements en cours.

En 2018, j’ai adhéré à la Ligue des auteurs professionnels en plus d’adhérer à la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse. Pour de nombreuses raisons, mais surtout parce que les auteurs sont touchés par de profondes injustices. J’ai l’impression que les choses bougent un peu, je suis dans l’attente, mais j’ai espoir de voir les conditions de la profession s’améliorer.

Voilà ce qui m’amène à me recentrer sur ce que je veux écrire, pourquoi, dans quelles conditions aussi : j’ai besoin de prendre mon temps. L’écrivain a beau ressembler à une cigale, il travaille comme une fourmi. 🙂

 

Résultat de recherche d'images pour "gif flying"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *