À un cheveu sort mercredi !

Social

Mes chers égarés, il y a bien longtemps que je n’ai pas posté sur ce blog. J’ai un peu honte de l’avoir laissé si longtemps à l’abandon. Qu’à cela ne tienne, j’ai quelques idées d’articles qui me trottent dans la tête. Ce n’est pas impossible que je fasse mon retour bientôt sur ce support. Heureusement, j’ai de l’actualité à partager !

Donc pour aujourd’hui, tada ! mon prochain roman sort mercredi ! Si vous me suivez sur les réseaux, vous avez probablement déjà vu passer cette magnifique couverture rouge, et vous ne pourrez pas la manquer sur les tables, vu qu’elle pète, roudoudjou !

L’amour et la popularité, ça ne tient parfois qu’à un cheveu…

En terminale dans un lycée parisien, Matthéo était un garçon tout à fait ordinaire… jusqu’à ce que la calvitie s’installe. Depuis, sa vie est un enfer. Non content d’être le souffre-douleur du lycée, Matthéo a perdu tout espoir d’attirer l’attention de la belle Suraya.
Résolue à l’aider, sa cousine le force à essayer un postiche, et, là, c’est la transformation : il est carrément craquant !

Pourtant, pas question de porter ses nouveaux cheveux au lycée : en attendant d’être à la fac, dans une ville où on ne le connaît pas, il en profitera pendant le weekend. C’est décidé : il se fait passer pour Paul, le cousin de Matthéo le loser. Peut-être que lui saura plaire à Suraya…

 

De quoi ce livre parle-t-il ?

Ce texte est avant tout une comédie, un roman feel good avec un fond de romance ! Mais il n’empêche que sous couvert de perruque, il parle de la différence et de la difficulté à s’accepter, surtout quand on a perdu d’avance, car aucun de nos choix parviendra à répondre aux injonctions (irréalisables) de notre société.

Je vous préviens, dans le genre imparfait, Matthéo (le héros) est un cas assez particulier et même s’il a un grand coeur, il n’est pas toujours gentil… Pourtant, il fait vraiment de son mieux. Ahahahah ! Je ne vous en dis pas plus !

Vive les blagues !

Ce qui est bien avec ce texte et ce titre, c’est qu’on peut faire plein de blagues et de jeux de mots à base de poils. Et même des photos très rigolotes :

Mais non, je ne le signerai pas avec une perruque sur la tête ! (Quoique, ce serait rigolo… ^^)

Des signatures ?

Le planning sera bientôt mis en ligne (cette semaine) et pour ma première date, je vous donne rendez-vous aux Halliennales début octobre ! J’ai hâte !

Icing on the cake

Deux amies très chères sortent également des romans que j’ai lus en avant-première. J’ai des frissons rien que de repenser à ces deux histoires. 😀 Je les ai adorées !

Terre de brume, tome 1 : Le sanctuaire des Dieux par Van WilderMercredi 19 septembre paraitra Terre de brume, de Cindy Van Wilder que j’ai dévoré en quelques heures (Terre de brume, pas Cindy ^^). Ce roman est un bijou, l’univers est génial, la plume de Cindy toujours aussi fluide et efficace, et elle nous fait vivre une aventure aux côtés d’héroïnes fortes. En plus, le bouquin est juste magnifique, non ?
Après un grand bouleversement, la Terre est envahie par la brume. Héra vit dans le sanctuaire des prêtres de l’Eau, où elle apprend à devenir guerrière et à maîtriser sa magie. Un jour, elle rencontre Intissar, venue du sanctuaire du Feu pour leur annoncer une terrible nouvelle : une vague de brume peuplée de monstres arrive droit sur la Terre. Les deux jeunes femmes vont s’unir pour contrer cet ennemi commun.
Jivana par Coste

Et cette semaine, Nadia Coste sort Jivana avec les Editions ActuSF. Alors Jivana, c’est un ovni fantasy d’une grande beauté. Ce livre parle d’amour avec une puissance rare. Je pense qu’il faut le mettre entre toutes les mains. Il fait partie de l’univers des Fedeylins, mais vous n’avez absolument pas besoin de lire les tomes de la précédente série pour vous plonger dedans. Et la couverture est sublime, à l’image du texte.

Jivana est une jeune fedeylin qui porte en elle un joli secret : depuis toute petite, elle partage son corps avec l’esprit d’une déesse qui a échoué à se réincarner. Les deux âmes, loin d’être concurrentes, sont devenues amies et même un peu plus.

Alors que des nuées d’insectes obscurcissent le ciel et imposent une nuit sans fin, le désespoir frappe leur village. Jivana et sa déesse partent à la recherche d’une solution pour que l’astre du jour brille enfin à nouveau. Une quête périlleuse qui les changera à jamais…

2 thoughts on “À un cheveu sort mercredi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *