Un bullet journal pour mon nouveau roman

Social

Vous allez rire, mais ça fait un petit moment que je suis jalouse : sur instagram, bon nombre de mes contacts sont adeptes du bullet journal. Ça en jette !

De mon côté, je n’ai pas vraiment de raison de tenir un bullet journal. Enfin, si, j’en ai comme tout le monde. Mais je pensais que je n’aurais jamais le courage de prendre le temps de le tenir sans une véritable motivation. Et puis, cette semaine, je l’ai trouvée quand j’ai attaqué mon nouveau carnet par un mindmap, ce qui m’a poussée à me dire que « tiens, ce serait une bonne idée de ne pas faire un carnet tout crado cette fois-ci ».

Bref, je me suis dit que ce serait intéressant d’appliquer les principes du bujo au carnet de mon prochain roman, nom de code, « À un cheveu ».

Pourquoi faire un bullet journal (ou bujo) ?

Pas juste parce que c’est joli. C’est surtout parce que ça aide à s’organiser.

Dans un carnet d’écriture, on peut jeter pêle-mêle tout un tas d’information et, lorsqu’on est brouillon comme moi, ça peut vite ne plus ressembler à rien. On retrouve toujours ce qu’on cherche, on le connait par coeur le carnet, c’est une extension de notre cerveau, mais on perd du temps. Et puis, ça peut décourager quand on est fatigué d’avoir le sentiment que notre histoire est aussi bordélique que le carnet en question.

Je pense que le bullet journal peut donner du sens à ce joyeux bordel. J’espère que le bujo va m’aider à soigner mon carnet et que ce soin va me forcer à me montrer plus organisée, plus rigoureuse, plus complète dans les informations que je vais y noter.

Et puis, surtout, j’ai genre des milliers d’idées pour ce bujo de roman. Je sens que je vais m’éclater !

En plus, ça va me permettre de partager ma méthode de travail sur les réseaux. Ben oui : c’est quand même sympa de pouvoir faire une photo d’un travail « propre ».  Je vous conseille de suivre mes avancées sur instagram! Cet article n’est que le début de l’aventure pour ma part !

Je compte poster avec ces tags: #bujoroman #bujonovel

Par où commencer ?

J’ai commencé par lui faire une jolie page de départ, comme ça :

Mon nouveau carnet de roman… Je débute ! Bientôt un article sur mon blog ! #bujo #bujonovel #bujoroman

A post shared by Lise Syven (@lisesyven) on


(On sent que je ne maîtrise pas encore, mais c’est un début !)

Je me suis dès lors promis d’utiliser à fond Pinterest pour mieux maîtriser les polices, car c’est important de faire un truc sympa, hein ! On trouve facilement de l’inspiration pour réaliser de jolies décorations :

Même une truffe en dessin comme moi peut faire de jolis titres. J’ai également parcouru cet article pour me mettre au jus : le Bullet Journal en 10 étapes.

Que mettre dans le bujo d’un roman ?

Voici les catégories qui vont figurer dans le mien:

  • Les fiches de personnages :
    les fiches de perso pour ceux qui en font, ou pour moi des mindmaps.
    J’ai déjà attaqué 🙂

    Nouveau carnet, nouveau projet, nouveau mindmap, nouveaux personnages 😁😘😉#castelmore #A1cheveu

    A post shared by Lise Syven (@lisesyven) on

  • La liste complète des personnages: le truc qu’il FAUT que je fasse vraiment cette fois-ci, pour le salut de mon âme et éviter que Barbara, mon éditrice, n’achète une poupée vaudoue à mon effigie.
  • Une section sur le pitch. Je dois bosser mon pitch ainsi que Barbara me l’a conseillé.
  • Les story points : avant de scénariser, j’ai en tête des scènes-clés du roman. Elles changent au fur et à mesure que j’avance, mais les noter m’aide beaucoup.
  • Le scénario : pour ma part, il  restera assez grossier au début, divisé en grosses étapes. Au cours de l’écriture, j’essaierai d’écrire les grosses lignes chapitre par chapitre dans une section détaillée.
  • Le calendrier des avancées: pour les obsédé-e-s du compteur de signes, un calendrier façon nanowrimo avec le nombre de signes par jour et par semaine.

Source: http://journalingaddict.fr/pages-mensuelles-10-modeles

[en plus, y’a moyen de tricher et d’en imprimer – just sayin]

Bref, à suivre sur instagram pour voir ce que ça donne. J’ai beaucoup d’autres idées !

Avant de commencer, des petits conseils

Choisissez un carnet avec un papier assez épais. Sur le mien, le feutre traverse, c’est dommage. Ça gâche un peu certaines pages.

Je me suis décidée pour un thème au niveau des couleurs: noir et or, comme sur la couverture du carnet. Franchement, ça me plaît beaucoup, et ça rend bien sans grand effort. J’ai choisi celui-ci, un cadeau de ma meilleure amie, Silène Edgar, qui est décliné dans le format que je préfère et des lignes comme je les aime, façon US.

 

Un dernier mot

N’hésitez pas à me tagguer et à me montrer votre bujo si vous appliquez déjà ce principe à votre carnet d’écriture !

A bientôt et amusez-vous bien !

10 thoughts on “Un bullet journal pour mon nouveau roman

  • Super – et c’est dommage, j’avais bien avancé dans mes recherches sur le vaudou 😉
    L’Index, c’est sûrement le truc le plus puissant du bujo en ce qui me concerne. Comment donner un côté ordonné à un truc qui sert à prendre des notes. Have fun !

  • Courage pou ton Bujo. Tu a une jolie écriture toi aussi, ca rend bien pour ce qu’on a pu en voir. Le bujo est intéressant, et s’adapte à toutes les pratiques. Pour ma part j’ai adopté un Clipbook de filofax, pour pouvoir mettre ou enlever des pages comme bon me semble. Surtout que j’écris mal, donc les ratures arrivent vite. Hate de lire tes retours sur son utilisation et sur son utilité dans ton processus d’écriture o/

    • Je vais faire de mon mieux ! Super idée pour le clipbook : je m’y suis prise un peu n’importe comment, du coup, il est dans le désordre (genre, la liste des personnages après les mindmaps de ces derniers…) J’ai déjà consommé pas mal de Tipp-ex, j’avoue ^^

  • Super idée ! 

    Ça fait un petit moment que je cherchais comment intégrer l’écriture à mon BuJo, alors que j’ai comme toi, à côté, un carnet en bazar pour les notes d’écriture. Je tente pour le prochain, alors j’espère que tu continueras à en parler ! 

  • J’espère bien que tu fais référence, entre autres, à mon magnifique bugo [insérer ici le jetage de cheveux façon drama queen] Blague à part, ça me parle bien ton article. Je suis bien mieux organisée dans ma vie quotidienne depuis que j’ai mon BuJo (et j’en applique une variante ultra-light au boulot mais même ça, ça m’aide). Bref, ça me parle pas mal. Mais ce que je trouverais vraiment intéressant d’y intégrer, ce sont les mind-maps. J’ai cherché un peu sur le net pour l’application de cette technique à l’écriture d’un texte et ça reste très obscur, surtout pour le scénario. Est-ce que, par zazar, tu aurais des conseils à donner là-dessus dans un futur article ou des liens ? 😀
    Bonne journée !

    • Oui, je fais référence à ton bujo ! Ton calendrier d’août était trop joli !

      Pas de problème pour écrire un article sur le sujet, j’avais présenté cette technique quand je faisais du coaching pour le nano ! Bon, il faudra être un peu patiente, mais ça va venir. 😉 Bonne journée à toi aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *