Caractérisation des personnages et mindmaps

Social

Suite à vos questions sur les mindmaps, voici comment je les utilise pour travailler sur mes personnages.

Les mindmaps sont des cartes mentales. Au moment de la création d’une mindmap, vous utilisez des moyens logiques qui vous sont propres et qui ont du sens pour vous. Elles stimulent la créativité en plus de représenter l’information d’une façon personnalisée et de la rendre ainsi plus facile à retenir. Oui, en théorie, cette méthode devrait vous permettre de mémoriser plus facilement les informations liées à votre personnage.

Je m’en sers essentiellement pour les caractériser, c’est-à-dire travailler sur leurs particularités, leur caractère et leur façon d’agir/réagir. Il m’arrive d’en créer pour mieux creuser les interactions entre deux personnages ou pour dénouer une scène ou pour approfondir le sens que je veux donner au texte.

Comment créer une mindmap pour un personnage ?

Prenez une feuille branche et inscrivez le nom du personnage au centre. Tout autour, inscrivez les éléments principaux qui le caractérisent, de préférence en un mot, ou avec une courte phrase. Pour un mindmap plus académique, vous pouvez créer des branches surmontées des éléments en question.

Ces éléments peuvent des qualités ou des défauts, des comportements, des passions, des peurs, voire un élément physique si c’est important pour la construction du personnage et que cela va conditionner certaines de ses réactions dans le récit.

Dans l’exemple ci-dessus, je vous propose des éléments, comme les motivations ou les angoisses, mais plutôt que d’utiliser un schéma tout fait comme celui-ci, il vaut mieux que vous vous posiez des questions sur le personnage : qu’est-ce qu’il aime faire, est-ce qu’il a des problèmes, est-ce qu’il a un rêve, etc. Le but, c’est de noter ce qui vous vient en premier à l’esprit à son sujet.

Dans un deuxième temps, pour chacun de ses élements, donnez des exemples concrêts de leur mise en oeuvre dans le récit. Ensuite cherchez les liens entre ces exemples, faites-en sorte qu’ils se répondent. S’il n’y a rien, c’est étonnant. Si vous créez un personnage méticuleux, il doit bien avoir des angoisses (horreur de la saleté) ou des passions (l’amour des maquettes) qui vous permettront de l’exploiter.

Parmi mes petites astuces visuelles, je varie les bulles qui entourent mes éléments de caractérisation. Des ptits nuages pour le positif (je suis très nuage en ce moment) et des bulles hérissées pour le négatif. Vous pouvez ainsi facilement voir si votre personnage est équilibré (ou pas trop négatif, hein ^^)

Un exemple

Voici le mindmap d’Andréa, un personnage très important dans À un cheveu.

Les mindmaps de mes personnages principaux sont toujours plus complexes que celles des personnages secondaires. Celui d’Andréa est inachevé, je compte modifier des choses, en retravailler d’autres. Mais ça devrait vous donner une idée !

Un conseil

Si ma technique ne marche pas pour vous, vous pouvez juste dessiner (des baskets, des coeurs, de la nourriture, etc.) ou noter des mots sans faire de lien, façon planche de mots-clé. A mon avis, l’intérêt de cet outil, c’est vraiment de noter ce qui vous vient à l’esprit, peu importe que le résultat soit organisé ou non sur la page. Soyez créatif !

À vos stylos ! 😉

4 thoughts on “Caractérisation des personnages et mindmaps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *