Avant d’envoyer mon roman à mon éditrice

Social

Envoyer son roman à son éditeur/trice, c’est toujours un grand moment qui mérite (comme le soulignait Fanny André sur Facebook) une petite prière… 😀 Comme pour n’importe quel grand saut, d’ailleurs…

Résultat de recherche d'images pour "gif jump"

Imaginez, vous avez travaillé des mois sur votre roman, vous l’avez corrigé et votre éditrice l’attend avec impatience (elle vous a encouragée, soutenue et sauvé la vie en gérant le planning). Donc il est temps. Il est même grand temps si vous êtes en retard.

Je prends toujours le temps de préparer le texte avant de l’envoyer et, comme d’après les réseaux, vous êtes intrigués, voici ce que je fais, grosso modo :

  1. Je passe un coup d’Antidote dessus, comme on dit dans le jargon. Sachez que n’importe quel correcteur orthographique fait l’affaire.
    N’imaginez pas que cela remplace une vraie correction, non non non, mais un bon nombre de coquilles bêtes sont évacuées (les lettres inversées, les problèmes d’espace, les accents oubliés, etc.). Le texte est plus propre et plus agréable à lire.
    Antidote coute cher, mais il est très complet et l’investissement en vaut la peine, à mon avis. Sinon, Cordial fonctionne très bien et vous pouvez le tester en ligne ici: Cordial en ligne.
  2. Je vérifie que je n’ai pas oublié d’enlever des commentaires que mon moi passé a laissés à mon moi futur. Je me parle beaucoup, je l’avoue.
  3. Je m’assure que la mise en forme est propre, soit la plus simple possible : pas de fioriture pour les titres, polices, notes, section, etc. Si je souhaite quelque chose de particulier, je colle une note sur le texte en question.
    Plus le texte est « neutre », mieux c’est. Mon éditrice va s’occuper de l’editing et elle va mettre en place des balises pour la personne qui se chargera de la maquette du livre. Inutile de lui compliquer la vie.
  4. Je rajoute la dédicace et les remerciements (optionnellement, parce que ça m’arrive de les ajouter plus tard), après les corrections éditoriales.

Voilà, rien de très sorcier. Ensuite, roule ma poule !

Résultat de recherche d'images pour "gif send"

Je n’ai plus qu’à me ronger les sangs en espérant que ça lui plaira.

Oui, les auteurs sont tous les mêmes 😀

La prochaine étape, après l’envoi du manuscrit, c’est l’editing ou les corrections éditoriales ! À savoir les retours de mon éditrice directement dans le texte : les passages à retravailler, les tournures lourdes et/ou maladroites, les points à clarifier, et une première correction ortho/typo.

Et des commentaires rigolos.

Parfois des coups de fouet. 😀

Entre autres, bien sûr.

Ce qui induit quelques tasses de café !

Résultat de recherche d'images pour "gif I love my job"

D’ailleurs, je vous laisse, la première partie est revenue. Si vous vous demandez si Barbara (mon éditrice pour celleux qui suivent) a aimé ce qu’elle a lu, je vous laisse deviner avec ce gif.

Résultat de recherche d'images pour "gif yes she likes it"

* Hihihi *

Résultat de recherche d'images pour "et vous entendez-vous crier les étoiles"Donc, RDV le 15 novembre prochain pour la parution d’Au Prix du Monde, le second et dernier tome de Saving Paradise.

HÉHÉ !

 

 

 

One thought on “Avant d’envoyer mon roman à mon éditrice

  • Bonsoir et merci beaucoup pour cet article.
    J’ai tellement hâte qu’il sorte pour connaître le fin mot de cette histoire.
    Bonne soirée!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *