Writer’s week #7

Social

Avant de commencer, une pensée pour les victimes des attentats de Bruxelles. Après Ankara et Grand Bassam, ce mois de mars est bien sombre. J’ai rédigé cet article hier soir, donc son ton sera plus joyeux que je ne le suis aujourd’hui. Mais je n’ai pas eu très envie de chercher des gifs à midi pour l’égayer.

Writer's Week

Writer’s progress

J’ai attaqué les corrections d’En Proie au rêve, mais je crois que ceux qui suivent la page ou le blog s’en doutaient, au vu de mon dernier article sur le plan de correction. Je n’ai pas fini d’intégrer les 80 commentaires présents dans le texte, mais cela n’a pas une grande importance. J’ai pu questionner Claire, une étudiante en droit, qui m’a fourni les derniers détails dont j’avais besoin pour Faustine, un grand merci à elle  ! Ma correction de fond est donc prête.  Je suis remontée comme un coucou après le dernier mail de mon éditrice, donc motivation maximale !

Et le plus long, c’est toujours le début. Pour l’instant, j’allège beaucoup !

Writer’s life

Tranquillou, gâteau au chocolat, chantilly, et reprise du sport. J’ai maaaaaal.

20160320_144510

Bricolage aussi. Je me fais des breloques :20160319_155237

Reading progress

AH AH AH ! Enfin, je peux vous parler d’IRL d’Agnès Marot !

Afficher l'image d'origine

De quoi ça parle ?

De Chloé, une jeune personne qui tient à sa liberté. Lorsqu’elle se rend compte que sa vie est exposée et qu’aucun instant ne lui appartient, elle décide de se battre.

Ce que j’aime

Le texte aborde le regard des autres et la manipulation au travers des médias sociaux (téléréalité incluse). L’héroïne apprend vite à se méfier des apparences sans tomber dans les panneaux les plus grossiers et elle est très attachante. Il y a plusieurs niveaux de lecture quand on y réfléchit, ce qui est une qualité indéniable. Plus d’une fois, je me suis demandée comment Chloé allait pouvoir s’en sortir et je n’en dis pas plus pour ne pas spoiler les surprises. 😀 Et puis le style est fluide, on se laisse vite emporter par les mots !

Je vous le conseille

Si vous aimez les SIMs, les récits futuristes, les héroïnes rebelles, l’action et les sentiments, vous serez servi. 😉

A ne pas lire

Si vous cherchez un livre doudou à lire sous la couette et que vous détestez les ambiances virtuelles.

En prime

Il y a un super book trailer, pile dans l’ambiance !

Conclusion

Une semaine tranquille en vue, avec un retour au travail sur En proie au rêve.

Il va bien me falloir ça pour combattre la morosité de l’actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *