Writer’s week #4

Social

Writer's Week

Writer’s progress

J’écris la toute fin, je suis dedans, ça y est et ça bouge, ça bouge ! [Compteur à 438 ksec, presque 75 kmots)

Afficher l'image d'origine

Bon, OK, mes drones sont un peu moins avancés (oui, on est bien dans Saving Paradise, toujours), mais je suis tellement contente de faire mumuse avec que c’est un régal. Je m’imagine même finir cette semaine, quoique j’ai plus de chance de terminer la semaine prochaine quand même. Il reste ce secret des plumes noires, entêtant, obsédant, qui n’en finit pas de me poursuivre (moi comme Faustine) et qui va enfin éclater au grand jour.

J’ai hâte.

Afficher l'image d'origine

Sinon, je m’aperçois que j’ai un curieux syndrôme d’auteur.

Quand j’arrive à la fin d’un roman, j’ai toujours, toujours une nouvelle idée de roman qui me vient à l’esprit (indépendamment des autres projets que j’ai déjà en tête). Peut-être que vous aussi ?

Cette fois-ci ne fait pas exception, mais au lieu de noter l’idée dans un carnet, j’ai carrément saisi un résumé entier (alors que si vous me suivez un peu, vous savez que les résumés et moi, on n’est pas très copains.) D’ordinaire, je n’ai qu’une idée de départ, voire une situation, des thèmes, un personnage… Mais là, c’est carrément une histoire entière que je tiens et assez détaillée pour envisager un nanowrimot. Ce qui constitue une première pour ma part. Mais je ne vais pas m’en plaindre 😀

Afficher l'image d'origine

 

Writer’s life

Dur d’émerger quand on écrit à fond une partie de la nuit. Mais j’adore les dernières lignes droites.

(Video trouvée chez Plune Pouet qui se reconnaîtra ^^)

What did I read?

La semaine dernière, hum, kepuick. Enfin si, un peu de manuscrit, et des histoires pour enfants. En revanche, mon fils de bientôt 9 ans lui est à fond dans une série qui s’appelle les Royaumes du feu. Il en a lu les deux premiers tomes et il adore :

Une terrible guerre divise les royaumes du monde de Pyrrhia. Selon une mystérieuse prophétie, seuls cinq jeunes dragons nés lors de la Nuit-la-plus-Claire pourront mettre fin aux combats et apporter la paix. Mais les élus, Argil, Tsunami, Gloria, Comète et Sunny, rêvent de voler de leurs propres ailes plutôt que d’accomplir leur destin…

Une saga épique et flamboyante, par l’un des créateurs de «La Guerre des clans».

Un univers riche et fascinant, une intrigue captivante, une amitié indéféctible. Partagez l’aventure de cinq jeunes dragons aussi valeureux qu’attachants!

A partir de 9 ans

Mon fils m’en a parlé en long, en large et en travers. Il y a des dragons, de la prophétie, et des humains nommés charognards que les dragons méprisent considérablement. Les dragons ont chacun des pouvoirs en fonction de leur nature, mais ils vivent surtout une histoire pleine de rivalités et d’intrigues, très riche, qui passionne le jeune lecteur. Et ce qui a vraiment plu à mon fils, c’est de partager le point de vue de dragons, qui n’envisagent pas les choses de la même façon que les humains. Pour ne rien gâcher, chaque livre comprend des illustrations de dragons superbes.

Bref, il trépigne d’impatience de lire le tome 3. 😀

[Oui, rha, je suis trop trop fière qu’il aime autant les dragons que moi !]

Latest news

Je vous donne rendez-vous ce samedi en librairie !

dedicaceCultura3

Et je vous rappelle que vous avez jusqu’au 3 mars pour bénéficier des promotions sur Subliminale et la Guerrière Fantôme !

promotionSubliminale

promotionSiwès1

Conclusion

Hey! J’ai tenu tout un mois ! J’espère que ça vous plaît  ! N’oubliez pas, si vous avez des questions à me poser, je serais ravie d’y répondre dans ce rendez-vous !

2 thoughts on “Writer’s week #4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *