Writer’s week #3

Social

Writer's Week

Writer’s Mood

Afficher l'image d'origine

Love is the air… Je le disais sur FB, je me sens l’âme d’un Cupidon, mais en beaucoup plus sadique. J’ai bien arrangé le portrait de Faustine dans ces dernières scènes et je continue de la torturer d’une autre façon. 😀 AH AH AH. Hum. Les 400 ksec sont bel bien dépassés. Victoire ! 😀 En route pour le final. (Je sais, je dis ça depuis au moins 3 chapitres ^^.) Je me demande s’il y aura des morts ou pas. Je n’ai pas encore décidé…

Afficher l'image d'origine

Vous me direz que c’est encore l’influence de Games of Thrones (on m’a beaucoup posé la question pour Le Lion à la Langue Fourchue), mais il est surtout question de crédibilité. On ne peut pas toujours épargner les personnages. Par exemple, si cinq gugusses courent à découvert sous un feu nourri, il y a en bien un ou deux qui vont tomber.

Writer’s Life

Je suis allée voir Zootopie avec ma fille (4 ans). Elle a un peu flippé parfois, mais c’était sympa comme tout. J’ai bien aimé, car le lapin flic est ultra choupinou et je craque pour le renard. Quel duo de choc 🙂 Ce qui ne gâche rien, c’est que le film est très beau et que le concept de la ville aux quatre climats m’a carrément emballée !

Afficher l'image d'origine

Sinon, pour résumer ma semaine de tranquillité avant de récupérer ma délicieuse marmaille, je vous confirme que je ne suis pas une femme d’intérieur. Et que j’ai bien rechargé les batteries même si je travaillais.

Le livre de la semaine

(Je sais, les titres changent un peu à chaque fois, je me cherche… ^^)

En ce moment, je lis des manuscrits et je n’ai pas fini mon Robin Hobb. Donc, cette semaine, je vous présente Les chroniques de Hallow de Marika Gallman. J’adore cette couverture. Qu’elle est belle !

Couverture de Les Chroniques de Hallow, Tome 1 : Le Ballet des Ombres

De quoi ça parle ?

Abby tient une boutique de mariage, et en apparence, mène une vie normale dans la ville de Hallow, un peu crasseuse sur les bords. Mais elle a deux secrets, le premier, une forme de cleptomanie élevée au rang d’art, le deuxième, un pouvoir hérité de sa mère venue tout droit de Corée. Et ce pouvoir lui a déjà causé de terribles ennuis par le passé, alors quand sa rencontre avec l’inspecteur Wallace le dérègle, elle se trouve vite embarquée dans une histoire qui la dépasse.

Ce que j’ai aimé

D’abord, Abby est adorable et drôle, et en plus, elle traîne un sacré lot de casseroles derrière elle (l’autrice ne la ménage pas !) Je me suis tout de suite attachée à cette jeune femme, ainsi qu’à son univers (sa famille, ses amis, Lupita !) Toute son histoire est fascinante. Quant à l’intrigue, elle est pleine de rebondissements. C’est quelque chose que j’apprécie particulièrement avec cette série, je ne sais jamais de quoi le prochain chapitre sera fait.

Autre point d’importance : le casting des personnages, qui donne lieu à une diversité bienvenue. 😉

Ne le lisez pas

Si vous cherchez de la pure bit-lit avec des vampires ou une romance, ce n’est pas le sujet 😀

Lisez-le si…

Vous avez envie de lire une histoire avec  de l’action et des pouvoirs. Vous ne vous ennuierez pas une seconde et mon petit doigt me dit que le tome suivant sera aussi bon, si ce n’est encore meilleur !

A propos du mot Autrice

Vous me verrez l’employer de plus en plus souvent. Ce n’est pas un gros mot, il n’est pas plus vilain qu’un autre et il est légitime. Auteur/autrice, comme navigateur/navigatrice. Ce mot a une longue histoire que je vous invite à découvrir ici:

http://www.page-seauton.com/auteur-auteure-ou-autrice/

En vérité, il existait avant que le cardinal de Richelieu décide de le faire supprimer, en plus de changer le genre de certains mots. L’idée qu’on ait essayé d’effacer de cette façon les femmes de lettres (terme apparu au XVIIe siècle, d’ailleurs) me révolte tout autant que les changements de genre décidés afin d’attribuer la faiblesse au pan féminin de notre  espèce. Les mots sont importants, et les femmes méritent autant de considération que les hommes.

buffy the vampire slayer buffy joss whedon

Revue de presse

BookBB2-225x300

Sur booknode, un avis enthousiaste de Panthera qui fait chaud au coeur !

Un tome 2 encore meilleur que le premier ! L’intrigue autour de la Balance Brisée, héritage d’Ellie et Karl, est une nouvelle fois captivante et encore plus portée sur l’action que dans le tome 1, si bien qu’il est difficile de lâcher le livre sur ses 100 dernières pages.

BookSiwes1

Sur goodreads, un commentaire d’Amélia qui me fait tout autant plaisir (bon, il est un peu vieux mais je ne l’ai vu que cette semaine).

Un roman fantasy de qualité, qui mériterait à être mieux connu. L’écriture est agréable, et l’histoire plutôt originale et surtout très bien menée.

Et chez Chronobooks, une chronique coup de coeur de la Balance Brisée, lue dans le cadre d’un week-end à 1000 pages:

 

Attention, promo !

promotionSiwès1 promotionSubliminale

 

Conclusion

Bonne semaine à toutes et tous !

 

 

 

 

2 thoughts on “Writer’s week #3

  • Mon homme est allé voir Zootopie avec les enfants, il a adoré aussi, surtout le côté visuel de la ville, ça l’a marqué !
    Eh ben dis donc, tu ne chôme pas question écriture ! Wouahouh ! Vivement qu’il sorte celui-là… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *