Blabla de Décembre

Social

En travail
quotescover-JPG-18

Difficile de tenir à jour son blog quand le démon de l’écriture s’empare de vous. Plus j’écris, plus j’ai envie d’écrire et moins j’ai envie de faire d’autres choses. C’est bien simple, je suis la tête dans mon roman, même quand je fais la vaisselle, quand je plie le linge, quand je suis d’un oeil distant le résultat des élections, moins catastrophique qu’annoncé.

En ce moment, j’écris donc. Je suis Faustine dans ses désillusions, je regarde Chevalier étendre son emprise, j’observe Ghost qui en retour m’observe. J’ai l’impression d’être sa fenêtre comme jadis, je fus celle des Gothans. Et l’actualité me poursuit à mesure que se succèdent les pages. J’ai tendance à croire que le moment pour écrire un livre s’impose à nous comme une évidence et que si ce n’est pas le cas, il est plus difficile de faire naitre de la magie dans les mots, vous savez, ce genre de magie qui fait vibrer le récit dans notre coeur d’auteur et qui je l’espère résonne ensuite dans celui du lecteur. Et puis, il y a certains livres qui prennent toute la place d’un coup, d’une telle façon qu’il semblerait impensable d’écrire autre chose, même si quelqu’un le demandait.

En général

IMG_20151213_101703140-ANIMATION

Sinon, il commence à faire un peu froid, et surtout humide par chez nous. Je consomme du thé et du café par hectolitre. J’observe les oiseaux par la fenêtre de la cuisine (que j’ai même nettoyée pour mieux les voir, mais c’était avant que je fasse des photos).

Je me prépare une PAL monstrueuse pour les vacances de Noël. Je compte finir/demander les manuscrits des copines, rattraper mon retard de bêta-lecture, lire Jane Austen qui m’attend sur ma liseuse, et j’ai plein plein de romans sur mes étagères qui m’appellent langoureusement. 😀

Je n’ai pas fini mes cadeaux de Noël, évidemment, je suis une éternelle retardataire et il faut que je me secoue. Winter is coming et je bascule dans mon mode ours de fin d’année, au fond de sa grotte. Mais je me promets de merveilleuses fêtes 😀

IMG_20151212_133159135_HDRIMG_20151207_185340987

En somme

J’avoue, ces trois dernières semaines, j’étais concentrée sur la sortie d’Elémentale. La dédicace à Dialogues s’est merveilleusement passée et j’étais enchantée de voir autant de monde ! De jeunes fans, des collègues, de la famille, et même des blogueurs (blink blink Justine) !

Mon escapade à Paris pour au Salon de la Littérature et de la presse Jeunesse de Montreuil a été formidable : j’ai enfin eu l’occasion de me promener au Louvre avec mon amie Silène, après dix ans de tentatives manquées (à peu près ^^). L’occasion pour moi d’arpenter l’exposition des mythes fondateurs, d’Hercule à DarkVador ! ce qui tombe bien, étant donné que les mythes sont au coeur de SavingParadise ! Et puis c’était aussi  l’occasion de faire un peu de tourisme avec ma chère Barbara.

IMG_20151205_111655691 IMG_20151205_114833832 IMG_20151205_113354572 IMG_20151205_123556053_HDR

J’ai du mal à raconter les salons alors que je les vis intensément. Je dors très mal ensuite, parce que je revois tous les moments chargés d’émotion avant de sombrer épuisée. Je me souviens des rires et des sourires, de quantité de signatures, de stylo volé à des copains auteurs, de jeunes lectrices qui écriaient leur premier roman, de certaines bloggueuses qui m’ont offert des chocolat, des fans de Mirza qui espéraient un tome 4, d’une visite surprise pour me parler d’Au Sortir de l’Ombre, de grenouilles réjouies et pleines d’énergie, de pleins de petits bonheurs que je garde précieusement en mémoire. Et puis hors du salon, j’ai eu l’occasion de dîner en merveilleuse compagnie au soir (et de goûter à un lièvre charpenté) et de retrouver de vieux amis pour bruncher le dimanche. Un week-end bien rempli en somme !

Encore une signature prévue pour mon CE et ensuite, j’en aurai fini. Retour à la vie tranquille derrière le clavier 😀

 

PS: Si vous lisez cet article le jour de sa publication, hum, oui, j’ai oublié de le publier avant les vacances. ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *