Retour sur le mois d’Octobre

Social

Je ne vous écris pas beaucoup ces derniers temps et mes articles sur l’écriture restent en attente, inachevés, hélas. Voici donc quelques nouvelles !

Scorfel…

C’était super sympa ! J’ai retrouvé mes copines des édtions du Riez et Castelmore, discuté avec Alexis, reçu un hérisson et des michokos, rencontré de nouvelles personnes (clin d’oeil à Iman et Quentin), assisté à une joute impressionnante par son nombre de participants, discuté avec Lionel Davoust (et pris ses livres pour mon chéri). Bref ! Je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer.

Un grand merci aux organisateurs et bénévoles qui nous ont accueillis comme des rois !

Ambiance complice sur le stand des éditions du Riez avec Maëlig Duval et Sophie Dabat

 

Un lapin en visite sur le salon 😀

Lionel Davoust, Thomas Geha/Xavier Dollo, sur le stand des éditions Critic

Question publication…

J’ai remis à neuf mon ordinateur avec un nouveau disque SSD et une barrette de RAM, et Vador est tout joyeux chaque fois que je lance Antidote. Il lui fallait vraiment ça à mon pauvre engin !

Maintenant, faut bosser.

La correction du Lion à la Langue Fourchue est en bonne voie. J’ai même envoyé mes premiers chapitres en relecture. Avec environ 10% de revu et un bon rythme, je suis assez optimiste (sachant que j’ajoute des scènes et que j’en réécris certaines.) Bref, encore un peu de patience !

Promis, ça avance. 😀

J’ai terminé un hors-série dans l’univers de la Balance Brisée. C’est une novella (un mini-roman) de plus de 100 000 sec*, qui prouve une fois de plus mon manque de talent en matière de nouvelle (à l’origine, je voulais écrire un petit texte, soit 20 000 sec…) Il est bêta-lu, corrigé et remis en main à ma chef en titre de Castelmore (rien n’est joué, hein ! ^^). J’ai envie d’en écrire d’autres une fois que j’aurai terminé Elémentale (incessamment sous peu en cours d’écriture ^^).

Je me suis bien amusée en tout cas. Ambiance vacances garantie. ^^

Je me demande si un HS du point de vue de Karl pour changer serait envisageable. Je sens néanmoins que ça va être dur de quitter la peau d’Elie. Je me suis tellement immergée dans son point de vue (j’adore cette gamine) que je vois vraiment bien par ses yeux. Je ne sais pas. En même temps, ce n’est pas pressé, hein. ^^ Je vais commencer par le tome 3 déjà.

sec: signes espaces comprises

Interview

Retrouvez-moi dans le dernier numéro du webzine Les Rebelles : http://lesrebelles.net/numeros/11/

J’ai droit à un magnifique reportage ! Merci encore à toute l’équipe !

Et surveillez leur page, il y a des concours 😉

Question écriture…

J’ai plein d’autres projets qui s’agitent dans mes tiroirs. De temps en temps, je gratte une page ou deux, parce que je cherche un ton, une voix, un personnage que j’ai dans la tête depuis longtemps.

Vous voyez peut-être passer des hashtags sur fb ou twitter quand je parle toute seule. Cette semaine, j’ai évoqué deux projets sur lesquels je suis prête à enchaîner.

#Faustine

Faustine est l’héroïne d’une série YA, à l’ambiance thriller. Son père est l’un des dirigeants de l’Ordre du Griffon, une branche mytérieuse de l’Ordre de Malte. Un jour, son destin bascule quand ce dernier rentre blessé chez eux et l’emmène avec lui pour la mettre en sécurité. Cette jeune étudiante (tout juste 18 ans) n’a alors absolument aucune idée de ce qui se trame. Qui aurait intérêt à ébranler une organisation oeuvrant pour la santé publique mondiale ?

La particularité de ce récit (par rapport à ce que je fais d’habitude), c’est que Faustine n’a absolument aucun pouvoir (pas plus que son père, quoi). Ce ne sera pas non plus un univers magique du genre de la Balance Brisée, mais je vous promets des créatures.

Je trouve ça follement amusant !

 

#BlueBird

Pas jeunesse ni YA pour un sou. Ce sera un récit sombre et torturé, plus proche d’Au Sortir de l’Ombre dans l’ambiance. Il est question d’une chasseuse de tête, au nom de code Blue Bird, qui traque de jeunes vampires, car elle est encore trop inexpérimentée pour s’attaquer à de plus vieilles proies, tellement plus rémunératrices. La jeune femme peine à joindre les deux bouts et vit dans l’ombre de Long John dont elle est l’ancienne apprentie.

Un jour, cependant… (stay tuned)

Sombre, on a dit.

Ah, et sinon,j’ai des tas d’autres petites choses sur le feu. A voir ce que ça donnera.

Ou pas.

Et bientôt ?

Bientôt, ce sera Le Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis, qui célèbre cette année sa 30e édition et aura lieu du mercredi 26 novembre au lundi 1er décembre 2014.

J’y serai probablement les vendredi et samedi avec la merveilleuse équipe de Castelmore. Horaires à confirmer !

J’ai hâte de mettre ma nouvelle veste ! 😀

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *