Ecrire contribue à changer les choses

Social

On pose régulièrement aux auteurs cette fameuse question : pourquoi écrivez-vous ? Les réponses varient même si, bien souvent, les auteurs parlent d’un besoin, d’une simple envie de raconter, ou de considérations personnelles, voire égoïstes : ils évoquent leurs désirs conscients, leur motivation première.

Mais nos récits sont comme des miroirs de nos âmes, plus ou moins déformés, et ils laissent transparaître certaines de nos aspirations profondes. Notre inconscient s’y invite malgré nous. Il place dans ces textes nos préoccupations, nos angoisses, nos espoirs. Il nous permet de les partager avec les lecteurs et de leur montrer des choses sous un autre angle, que parfois ils n’avaient pas eu l’occasion d’envisager. Certains sont marqués, au point d’être hantés longtemps par un texte. Un seul livre ne suffit pas à changer un lecteur, certes, mais c’est une petite pierre dans son édifice ; chaque pierre compte.

C’est pourquoi les résultats de l’expérience menés par Pacific Standard sont intéressants. Ils démontrent que les lecteurs d’Harry Potter reçoivent pour beaucoup le message de tolérance véhiculé par les livres, au point pour certains de montrer plus d’ouverture après leur lecture : l’article est en anglais.

Agnès Marot l’explique sur son blog, ses armes, ce sont ses mots. Elle a raison, elle n’est pas seule et nous sommes nombreux à ses côtés. Je ne commente pas l’actualité, mais je me bats à travers Siwès*, Elie** et William***. Ma portée est modeste. C’est une goutte d’eau dans l’océan. Ce n’est pas une action aussi directe qu’une prise de position dans un conflit, mais je crois qu’elle s’inscrit dans un travail de fond nécessaire pour que les mentalités changent.

Et vous, chers lecteurs, vous pouvez également partager vos livres.

N’est-ce pas ?

* Siwès, héroïne des chroniques éponymes, lutte pour empêcher le monde d’Ès de sombrer dans le Chaos.

** Elie, l’héritière de la Balance brisée, lutte contre l’injustice.

***William, qui se consacre à la sauvegarde du monde, le protège de l’influence des monstres de l’ombre.

5 thoughts on “Ecrire contribue à changer les choses

  • Bonjour Lise,
    À vrai dire, j’écris des livres mêlant théorie et pratique dans les domaines du web, du marketing et de l’entrepreneuriat.

    Bien que le type de livre soit différent d’un roman ou d’un recueil de nouvelle, je remarque avec plaisir que le PARTAGE est commun à vous et moi.

    Un auteur écrit donc principalement pour PARTAGER et c’est ça qui fait le charme de ce métier 🙂

    Je me suis lancé un défi, mettre sur papier (enfin sur traitement de texte lol) une méthode que j’ai imaginée pour améliorer sa vie. Le développement personnel est une thématique fortement répandue et mon objectif est encore une fois le partage car je suis persuadé que ma méthode pourra aider certaine personne et si je peux changer une chose, aussi minime soit elle, dans la vie de quelqu’un, je serai l’auteur le plus heureux 🙂

    Au plaisir d’échanger sur nos projets de lecture 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *