Default title

Chers égarés, Je vous avais souhaité une bonne année en avance, n’est-ce pas, et suite à une activité professionnelle du tonnerre de feu, je me suis écroulée chaque soir de janvier sans aucun courage, je l’avoue, pour vous pondre une petite note. J’espère prochainement reprendre les articles, disons de fond, pas à un rythme soutenu,[…]