J’ai découvert Antidote

Social
Depuis le temps que j’entendais parler d’Antidote, parfois avec virulence, j’étais bien curieuse de le tester. S’agit-il donc d’un outil démoniaque qui rendrait l’écriture tellement simple que l’auteur n’aurait plus rien à faire ? Une telle merveille ne pouvait me laisser indifférente.

Je dispose donc d’un Antidote RX version 8 de 2008 et je voudrais vous parler de mon expérience.

****

Qu’est-ce que c’est Antidote ?

Antidote (cliquez pour agrandir)

Il s’agit d’un logiciel d’aide à la correction plus évolué que ce qu’on trouve intégré à un traitement de texte classique. Il y a dedans des dictionnaires plutôt complets (définitions, synonymes, cooccurrences, conjugaison, etc.) qui vous permettent d’accéder directement à toutes les infos relatives à un mot. Les outils de correction comprennent des outils d’analyse qui vont vous souligner les fautes avec des suggestions de correction, ainsi que les fautes potentielles avec une explication qui vous permet de trancher, par exemple, s’il y a un doute sur un usage impropre.

Mais ce n’est pas tout : vous pouvez afficher en cliquant sur des onglets d’autres informations : les phrases très longues ou très courtes, les verbes faibles, les répétitions, les mots charnières (mais, néanmoins,…), les adjectifs, les conjonctions, les phrases sans verbe.

Les répétitions (cliquez pour agrandir)

Pourquoi c’est utile ?

C’est utile comme n’importe quel outil s’il convient à votre usage et à votre écriture. Certaines personnes écrivent super bien sans répétitions et sans abus de conjonctions par exemple (si, il paraît, mais moi pas, ça c’est sûr). D’autre part, quand on a ses habitudes avec tous ses outils, on n’a pas forcément envie d’en changer.

Il est évident que comme n’importe quel outil, Antidote ne rend pas le texte meilleur à votre place. Les suggestions de correction pour l’orthographe et la conjugaison ne sont pas toujours pertinentes. Et la fonction surligner les adverbes ou les répétitions ne vous dit pas quoi leur faire. C’est toujours à vous de décider ce que vous faites ou pas.

Pourquoi je vais continuer à l’utiliser

Avant, j’utilisais des macro pour colorier mon texte (les adverbes, les charnières, etc.), c’était pénible pour les yeux d’avoir un texte super bariolé et ce n’était pas complet. Je perdais aussi beaucoup de temps au niveau de la mise en forme à me battre avec le traitement de texte. Ensuite, j’utilisais le répétoscope (http://www.babelweb.be/babel.acgi$Spc_fr), un outil gratuit super bien.

Tout cela est tout à fait vivable, mais avoir tout en un, à disposition en un clic, sans badigeonner ma mise en forme, ça me fait gagner du temps. Comme du temps, je n’en ai jamais assez, tout ce qui peut m’en faire économiser est bienvenu.

Cela n’a pas été aussi simple qu’il y paraît

Mon Antidote RX n’est pas compatible avec mon traitement de texte (c’est-à-dire qu’il n’est donc pas intégré dans l’interface, genre via un menu affichable sur clic droit). Et surtout, quand on fait « save » du fichier avec antidote on perd toute la mise en forme, dont tous les espaces insécables. L’horreur. Si.

J’ai dû procéder de la sorte:

  1. copier-coller le chapitre dans l’interface d’antidote
  2. travailler tout le chapitre
  3. le copier-coller dans un nouveau fichier

Avantage: on est obligé de finir le chapitre une fois qu’il est commencé.
Inconvénient : idem.
Pénibilité : moyenne. Toujours mieux que de devoir rattraper tous les tirets et tous les espaces.

Ce que je n’aime pas dans Antidote

Bon, quand même, je ne sais pas ce qu’il en est de la dernière version et je vais aller voir les screenshots. L’interface avec plusieurs fenêtres séparées est un peu gonflante. Je vous explique : il y a une fenêtre pour modifier le texte et une autre qui affiche le texte avec les outils de filtre. On est obligé d’aller de l’un à l’autre et avec une seule fenêtre, on économiserait 30% de fatigue et de rapidité. Surtout que c’est affiché en tout petit et qu’il n’y a pas moyen de grossir le texte.

A gauche, le texte source, à droite la fenêtre de travail (cliquez pour agrandir)

Il faudrait vraiment une interface de la mort pour que je me décide à débourser des sous pour une autre version. Je peux vivre avec mon RX, pas de problème.

Ce que je vais changer dans ma méthode

Je crois que je vais antidoter mes chapitres au fur et à mesure que je les corrige ou écris pour gagner du temps. Faire une relecture principalement axée sur les répétitions, c’est épuisant.

Conclusion

Evidemment, non, Antidote ne m’a pas rendue meilleure romancière. À me lire, vous comprenez j’espère qu’Antidote est juste un logiciel assez complet, mais qu’on peut faire tout pareil avec ses bons vieux dico, son répétoscope, ses macros, ses petites habitudes.

****

Voilà mon petit retour d’expérience. J’ai essayée d’être honnête et complète. Il ne faut pas avoir peur d’Antidote, hein, c’est juste une aide comme une autre et bien sûr, ça ne conviendra pas à tout le monde.

Sinon, j’ai fini le tome 1, youpi, je peux travailler sur la suite et laisser reposer.

3 thoughts on “J’ai découvert Antidote

  • Bravo pour la fin des corrections
    Dans la nouvelle version, les corrections dans antidote se font en direct dans ton texte sous word (ou j’imagine open office, je n’ai pas testé)
    Pour ce qui est des fenêtres, tu en as une de travail et une si tu utilises le dico ou cherches une règle de grammaire pour vérifier la correction qu’on te propose.
    Je ne sais pas ce que tu appelles outils de filtre

  • Les filtres ce sont les onglets sur la droite qui te permettent de surligner les corrections ou les répétitions, etc. dans l’interface. J’avoue que c’est du jargon.

    N’empêche, je serais curieuse de voir comment ces choses-là sont intégrées chez toi.
    Bises

  • Bonjour à toi, fan absolue de l’Imaginaire. Je suis l’administrateur d’un tout
    jeune forum dédié à l’écriture fantastique, horreur, polar… Je recherche des membres passionnés par l’épouvante sous toutes ses formes. Si tu as des écrits à nous faire partager, tu seras la bienvenue. Nous pourrons aussi
    disserter sur le giallo, la Hammer, le gore… et tout ce que tu souhaites
    partager avec nous. On parle de tout en fait !

    Bien cordialement.

    Zaroff

    Mon forum :
    http://ecritoiredesombres.forumgratuit.fr/

    P.S : nos membres sont publiés dans des fanzines dont certains dans le
    numéro 1 de Nana’Z Productions (fanzine dédié aux zombies).

Comments are closed.