Mars, c’est presque fini

Social

Je relis une dernière fois mes cours. J’ai mon tri de cartes (en partie, ahem), je vais bientôt passer au site web de CoCyclics. Soyons réaliste, visons fin avril pour la « release ». Je ne suis pas une bête de somme non plus. Enfin si, mais là, je fatigue.

(Le paragraphe à suivre est passionnant. Ceci dit, c’est un blog, hein, j’ai le droit de raconter ma vie.)

Dimanche après-midi, j’ai dormi trois heures (avec la fameuse perte de repères au réveil), et ça fait deux Week-Ends de rang que je faignante. Pendant cinq jours, cinq jours entiers (dont deux à Eurodisney), je me suis laissée vivre. C’était bien. Cela m’a redonné le goût à la paresse.

Un stop pipi au père lachaise, et je suis revenue avec un scénario de polar dans le carnet. Mais il n’y a pas que les tombes qui m’inspirent. La tour de la terreur aussi.

J’en frissonne encore.

Reste que Siwès est plus avancée que le compteur ci-contre les laisse supposer.
Eh oui ! Une embuscade et 7000 signes samedi, une nouvelle sorte de marjak* pendant que je conduisais hier…

357 000 SEC. Un peu de courage, guerrière fantôme. La fin n’est pas si loin!
[Surtout que je n’ai plus que 2 épisodes de Dexter à voir. Je reprends ma petite vie pépère bientôt !]

* Le marjak est un genre de dragon zombie.

One thought on “Mars, c’est presque fini

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *