L’art du calcul

Social

La nuit de l’écriture m’a permis d’avancer de 20 000 signes en deux heures trente, un record pour mon auguste personne qui tourne à 2500 signes par heure en conditions normales.

Ne résistons pas à l’appel du calcul. Ca me fait dans les 200 heures de travail en prévisionnel pour les 500 000 signes annoncés des Siwès Chronicles. Donc il me reste 66 heures de boulot pour terminer mon premier jet.

A raison de 3h trouvées le WE, et de 3h trouvées d’habitude en semaine (midi ou soir), soit 6 heures par semaine, il ne me faudrait que 11 semaines pour le finir si je n’avais pas des cours à rédiger entre temps, et un site web à ranimer de ses cendres.*

Et surtout si je me tiens à 500 000 signes pour ce premier tome. Heureusement, j’ai trouvé une astuce pour accélérer la ligne directrice que j’ai pompeusement surnommée : la descente aux enfers.

Ah l’art de la formule !

* Une petite pensée pour feu le site de CoCyclics éteint dans de terribles souffrances et surtout, sans le prévenir – si un designer se sent de faire mon template joomla à ma place, je me fends d’un Au Sortir de l’Ombre gratis et dédicacé en février 2011 – merci mon hébergeur de pas supporter ce qu’il faut pour wordpress.

One thought on “L’art du calcul

  • Belle avancée, miss ! 11 semaines… même si tu fais un peu plus, tu peux avoir fini avant le solstice… Ca te laisse 6 mois pour boucler les corrections avant 2011 !!! Et profiter de la sortie de ASLO en pensant déjà à la publication de Siwès… Et repartir sur un autre roman… cela donne le vertige !

Comments are closed.