Tic tac

Le malaise de la page blanche, définitivement, ce n’est pas pour moi. Ce matin, sans prévenir, j’ai eu une nouvelle idée de roman, de la bit-lit, avec des vampires pour cette fois (je hais les vampires pourtant). Le pitch, le début de syno, et surtout les lignes directrices, sont carrément… mordants. Ce serait un chouette projet,[…]

L’art du calcul

La nuit de l’écriture m’a permis d’avancer de 20 000 signes en deux heures trente, un record pour mon auguste personne qui tourne à 2500 signes par heure en conditions normales. Ne résistons pas à l’appel du calcul. Ca me fait dans les 200 heures de travail en prévisionnel pour les 500 000 signes annoncés[…]

Mon bureau !

J’ai enfin retrouvé le câble de mon appareil photo ! Voilà mon secrétaire ! Je suis sûre que vous trépignez d’impatience de découvrir ma nouvelle antre, celle où je tisse de machiavéliques histoires pour meurtrir le petit coeur de mes lecteurs ! (Moi psychopathe ? Non…) Un petit zoom : (Ca s’est un peu bordélisé[…]

New rising Star

Il y a quinze jours, je m’enflammais d’avance à l’idée que les fedeylins intéressaient deux éditeurs dans la même semaine. Depuis mardi, la nouvelle est officielle:Les fedeylins vont paraître, un éditeur en est tombé amoureux.Que je le comprends !!! 4 sept 2008:ps1: oui, vous avez deviné, ce n’est pas Fedeylins du bord du monde que[…]

Magical number seven de Miller

Je ne sais pas si vous connaissez le fameux magical number seven de Miller :The Magical Number Seven, Plus or Minus Two Miller a fait des recherches et a constaté qu’en moyenne, la mémoire à court terme gérait bien jusqu’à sept informations, plus ou moins deux. Je vous la fais courte. On se sert de[…]

I love Février

St Pancras Old Church, London Ca y est.On est en février. Il se passe quoi en février 2010?Rien. Mais dans un an, Au Sortir de l’Ombre va paraître. Douze mois, ça passe vite, je le sais bien.Le travail va bientôt commencer. Et oui, j’ai le sourire. 😀 Groupe facebook d’Au Sortir de l’Ombre