Quand la lose frappe

Social

Ces derniers temps, la couture, c’est la lose totale.

To-ta-le.
T-o-t-a-l-e.
Le petit haut maudit pour Audrey est définitivement maudit.
La surprise que je prépare a foiré dès le découpage – saleté de satin à la * BIP *.
Ca me déprime, du coup je n’avance pas.
Par miracle, j’ai fini le haut rouge chauve-souris en jersey, mais il faut que je le lave, il n’est pas encore présentable.
Je crois que je vais en refaire un gris d’ailleurs, version robe même. Parce qu’il se trouve que celui que j’avais fait super beau, de cet article là, il est mort.
Mo-rt.
M-o-r-t.
Parce qu’en m’allongeant sur la table à langer du Haricot pour lui faire un bisou, j’ai oublié l’obstacle « coton imbibé de dakin », n’est-ce pas, et du coup j’ai une grosse tâche blanche en plein milieu, irrécupérable.
Voilà. Je l’ai mis 2 fois. Je suis dégoûtée.
Dé-goû-tée.
D-é-g-o-û-t-é-e.
Je vais me concentrer sur ma petite Siwès et son gros tigre, hein. Ce sera mieux.

5 thoughts on “Quand la lose frappe

  • Aïe, je vois que ce n’est pas mieux de ton côté ^^
    Bon, c’est vrai que je suis trop accro pour rester loin de CoCyclics et de l’AaE, mais pour le reste je vais vraiment limiter mes connexions sinon je ne m’en sortirai pas.
    Bon courage à toi, j’espère que ça va aller mieux côté couture.

  • Aïe Aïe! Vraiment pas de bol pour ton haut :-/ Je vais croiser fort les doigts pour que la déesse de la couture soit avec toi pour les prochains essais ^^

Comments are closed.