ASLO & Siwès

Deux romans dans un même post, c’est la fête. ASLO ASLO ne se porte pas trop mal, je vous remercie. Blacky l’a écrémé pour virer toutes les coquilles et aussi les derniers points qui coincent (MERCI +++++++ encore !) Quelques phrases maladroites, beaucoup de fautes d’orthographe, beaucoup de problèmes de majuscules (je suis dislexique des[…]

De tout

CoCyclics est réparé. Je suis trop forte, je sais. J’ai fait mon boulet en supprimant une table SQL au lieu de la vider, mais le peuple de la mare continue de chanter mes louanges. Mine de rien, c’est réconfortant. Je suis Sainte Syven, grand gourou de CoCyclics. Je détiens entre mes mains l’avenir d’un forum[…]

Le Haut Chauve-Souris !

Oui madame, oui monsieur, aujourd’hui je porte le haut qui déchire tout, qui est super bien fini et que même on croirait que je l’ai acheté dans le commerce !!! Dernier burda fashion, en voile de coton gris, agrémenté d’un passe-poil argenté. Seule modification, l’ajout d’une bande en bas pour que le chemisier reste bien[…]

La madras

J’ai fait cette dernière tunique il y a un moment. Tout en madras, trop belle, un modèle que je maitrise bien maintenant, le n°1 du Otona no couture, sans aucune modification en largeur ni en longueur, juste un peu à l’encolure où j’ai élargi les épaules de 1.5 cm. Mais.D’une, ma photo est floue. De[…]

Siwès chronicles

Voilà, officiellement, c’est lancé, je travaille sur mon prochain roman, plus précisément sur son synopsis. Le titre est temporaire, et je vous en donne le pitch: Thème musical du roman: Cocoon l’album my friends all died in a plane crash* Quand elle s’endort, le monde réel s’efface, et elle l’oublie. Elle oublie vraiment tout, jusqu’à[…]

CoCyclics : les soumissions réouvrent

Ce n’est pas sans joie que je vous l’annonce : CoCyclics a trois places pour de nouveaux manuscrits. Attention, il faut être bêta-lecteur CoCyclics pour avoir le droit de proposer son manuscrit (on le répète beaucoup, je sais). Si notre système fonctionne on aura de plus en plus de places. Je croise les doigts. Vivement les[…]