Mes 6 manies

Ma très chère Roanne m’a tagguée. je me dois de vous dévoiler 6 de mes manies. 1. Bien sûr, je suis internet-addicted. Dès que j’ouvre une page web, je vérifie mes blogs et mes mails. Toujours. Même si j’ouvre ma page pour n’importe quel autre motif. Et c’est devenu un tic au point que je[…]

Le triomphe à portée de doigts

Regardez-moi ce compteur qui monte à vue d’oeil, c’est merveilleux, je suis d’excellente humeur ! Je ne vous en voudrais pas si vous boudez ce blog, dont le contenu vire au nombrilisme affligeant dépourvu d’objet. C’est bon de se déverser dans un blog, et d’y formuler toutes ces petites choses que l’on ressasse jusqu’à les[…]

Youpi

Tandis que j’approche inéluctablement du final de ce roman, du parachèvement de la trame principale, de l’apocalyptique conclusion qui tiendra lieu de feu d’artifice, que dis-je, d’éléments bouleversants ce siècle et les siècles avenir, ou pas, j’ai commencé à la deuxième phase, c’est-à-dire, enrichissement par la première relecture. A priori, je suis forte en enrichissement.[…]

Vilaine machine

Bon vous l’avez compris, je suis dingue de mon eee. Déjà, grâce à cette merveille que je glisse dans mon sac à main (oui il est immence), j’ai écrit 5000 signes ce midi — je comprends enfin pourquoi les écrivains apprécient les cafés — et je me sens moins apprentie, j’ai presque l’impression d’avoir un[…]

EEE nous y voici !

Voilà, j’ai craqué pour un eee. Petit, blanc, beau, léger. Entre dans mon sac à main. Super résolution. Si avec ça je ne peux pas aller me la péter dans les cafés et jouer à l’écrivain, je ne le pourrais jamais !!! Je crâne, mais je suis vraiment contente. Il faut juste que je m’habitue[…]

La barre des 500 000 atteinte !

Voilà, Au Sortir de l’Ombre compte 500 794 signes, espaces compris. Normalement, ça aurait dû être la fin selon les plans originels. Finalement, il me reste au moins 50 000 signes de trame principale, sans compter les enrichissements annexes. Mais bon, j’ai l’impression d’avoir franchi un cap douloureux. A l’heure où je tape ce message,[…]

Envie de couleur

Avec le printemps qui pointe le bout de son nez (trop tôt, mais on ne peut pas lui en vouloir), j’ai des envies de couleurs… et de couture. Je bave devant les blogs et autres sites qui montrent des réalisations habiles, dont un en particulier: Sur un fil. Et je rêve de me faire une[…]

Dans la tête du rédacteur technique

Bon sang, vivement que cette release* se passe. Je dois écrire un truc, puis un autre, et encore un autre, et le doute m’assaille à chaque phrase : le gars lira-t-il jusqu’au bout ? Déjà, c’est sûr, il va hésiter à lire jusqu’au bout. Combien parmi vous lisent-il le manuel de leur tv fraichement achetée**[…]

Zzzzz….

Je tapotais ce midi au boulot tout en mangeant ma salade. Pas mal, bien même, quelques 2500 signes en une demie-heure, c’est plutôt chouette. Sauf qu’une fois la salade terminée, j’ai piqué du nez. Un petit roupillon de dix minutes, assise, les mains sur le clavier, tranquille, sans me rendre compte de rien. « Je suis[…]

Des noms !

Ca me pendait au nez depuis un moment. Si vous regardez ci-contre, j’ai réévalué à la louche Au Sortir de l’Ombre. De quasi rien à écrire, il me manque 10% désormais. Ouiiiin. La bonne nouvelle, c’est qu’hier soir j’étais à fond dedans. J’ai écrit une page entière avant de m’endormir au-dessus du PC. Mon cher[…]